Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La lanterne des morts d'Antigny en Val de Gartempe

C'était une balade d'été le long de la Gartempe. on l'a menée jusqu'à Antigny où nous allons visiter l'église et ses fresques. De cela, nous en parlerons une autre fois. c'est d'un monument singulier dont je veux vous parler.

Eglise d'Antigny avec son caquetoire, Vienne Nouvelle Aquitaine

Ce village tranquille, au bord de la rivière s'organise autour d'une grande place ombragée de tilleuls. Au milieu, trône une curieuse colonne, une lanterne des morts qui date du XIIème siècle

C'est un monument rare en France mais courant dans notre région, on en trouve huit dans le Sud Vienne. Son implantation est la plus importante sur le territoire qui correspond en gros à l'ancien duché d'Aquitaine.

 Au milieu de la place qui était en fait l'ancien cimetière, c'est une colonne de 7 mètres de haut. De forme carrée et creuse, elle est  posée sur un  socle de plusieurs marches avec un petit autel sur un seul côté . Elle est ouverte de petites ouvertures en son sommet et sur les quatre côtés et présente une petit niche à sa base, côté Nord. Voilà pour la description.

  • A quoi servaient ces lanternes? On ne le sait pas exactement et les hypothèses sont nombreuses. 

On sait, qu'au crépuscule, on hissait par un jeu de poulies, une lampe à huile  qui se consumait jusqu'à l'aube.

  • Rendait-elle hommage aux morts?
  • Dirigeait-elle le voyageur en lui indiquant l'emplacement du cimetière qu'il pourrait ainsi éviter de traverser
  • Indiquait-elle aux morts sortis pendant la nuit pour hanter les vivants le chemin pour retrouver leur tombe?

Nul ne sait aujourd'hui. Chacun allant de ses croyances ou certitudes.

La lanterne des morts de Antigny dans la Vienne en Nouvelle Aquitaine

Ce qui est plus probable c'est qu'elle était un fanal funéraire. On avait l'habitude, dès l'Antiquité d'entretenir une flamme près des tombes. Cette habitude fut reprise par les premiers chrétiens symbolisant le passage de la lumière terrestre, à la lumière céleste.

La construction de ces lanternes correspondait donc à un aspect pratique, résistant mieux aux intempéries qu'une simple lampe.

Avant de quitter le village, j'ai un regard nostalgique sur ce village paisible qui perd sa vie, peu à peu. 

Le vieux garage a définitivement fermés ses portes.

Les murs obscurs justes percés de petites ouvertures rappellent qu'ici on se protégeait d'abord des rigueurs de l'hiver....

On reviendra dans ce village du Val de Gartempe pour visiter ses églises célèbres par leurs fresques.

Passez une bonne fin de semaine. Et faites de belles balades réelles ou virtuelles.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article