Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

15 - Les Bez bebelker, poupées de chiffons d'Anatolie

Ce n'est pas une visite en Turquie que je vous propose aujourd'hui mais la découverte d'un artisanat ...coloré, les Bez Bebekler

Bez Bebekler


Les mamans d'Anatolie, comme toutes les mamans du monde, ont toujours voulu faire plaisir à leurs petites filles. Dans les campagnes anatoliennes, les revenus étaient très faibles et à défaut d'argent, on avait de jolies idées. Elles leur confectionnaient donc des poupées de tissus, leur ressemblant et les habillaient des chutes de tissus colorés, fleuris et chatoyants dans des restes de tissus de leurs habits traditionnels.

Les Bez Bebekler de Saratli

Le résultat  est gai et coloré. Mais un jour, les poupées de plastique américaines vinrent détrôner les poupées au maquillage soigné. Les bez bebekler disparurent de la plaine anatolienne.

La belle histoire de la poupée de tissu aurait pû s'arrêter là. Mais aujourd'hui, elle revît, différemment, et utilement.

En Anatolie et dans d'autres provinces turques, des coopératives et des associations ont décidé de faire renaître ces poupées. Elles incitent les femmes et les jeunes filles à les fabriquer à nouveau et à les vendre aux touristes pour 2 ou 3€. Certaines femmes font preuve de créativité et réalisent des poupées aux yeux maquillés, jolies et soignées.

Les Bez Bebekler de Cappadoce à Saratli

Pourquoi acheter ces poupées de chiffons qui termineront immanquablement dans un tiroir! Parce que, si vous en achetez une seule , vous permettrez à ces femmes des petits villages reculés d'Anatolie de gagner quelques sous qui amélioreront l'ordinaire et leur donneront un peu d'autonomie dans le ménage et peut-être de quoi faire plaisir autrement à leurs petites filles.

Alors, pourquoi pas?

Ce jour là, il pleuvait. Mais en une seconde, les tables bancales furent organisées pour présenter leur précieuse marchandise aux touristes encapuchonnés. 

Une jolie tradition , utile, qui renaît pour le bien être des femmes. Le crochet est également une spécialité anatolienne. Certaines femmes ont développé un réel savoir faire en matière de bijoux en dentelle au crochet..

Femme d'Anatolie réalisant une bordure au crochet en Tig Oya.

Merci de m'accompagner dans mes souvenirs de voyage . Je vous souhaite une belle journée.

 

Et si vous avez envie de poursuivre la visite de la Cappadoce,

un clic ICI   

vous permet d’accéder directement à la vingtaine d'articles. 

Merci de toutes vos visites

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article