Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ségur le château, un village corrézien

Les jours gris me font replonger avec délices dans les photos de nos voyages. Souvenirs de voyages lointains ou de belles escapades, l'envie est grande de les faire revivre.  C'est  donc avec une certaine nostalgie du printemps que je vous invite à découvrir un village un peu à l'écart des grandes régions touristiques mais qui mérite un détour comme le disait le célèbre guide vert. 

C'est de Ségur le château dont je veux vous parler, un village corrézien tranquille.

Il suffit de quitter l'autoroute A 20, un peu au sud d' Uzerche, pour emprunter de jolies petites routes campagnardes et découvrir ce village charmant, en dehors de l'agitation quotidienne.

On a l'impression qu'ici la vie se déroule plus lentement qu'ailleurs, que la rivière  Auvézère qui l'enserre, s'y s'écoule doucement. Il ne faut pourtant pas s'y fier car elle a souvent débordé, contrariant fortement l'activité du village.

Mais c'est la tranquillité qui donne son âme au village  et cela 'est pas récent puisque Ségur  en latin signifie  "lieu sûr".

C'est  cet éperon rocheux enveloppé par un méandre de la Vézère que les vicomtes de Limoges ont choisi pour s'y  établir et construire un château-fort. Il ne reste désormais du château comtal que quelques ruines envahies par le lierre et les herbes folles.

Mais, lorsqu'on déambule dans les rues du village lové au pied du donjon, on est saisi par le nombre et l'importance des belles demeures aux détails recherchés.

Elles sont le témoin de la période fastueuse de la ville au Moyen Age et même jusqu'au XVIIIème alors qu'elle abritait la cour d'Appeaux. C'est en 1343 que cette cour de justice d'appel des comtes du Périgord s'installe à "Ségur sur le Haut Vézère". Elle rendait la justice sur plusieurs centaines de seigneuries de la région. Les magistrats se sont donc installés dans la ville et y ont fait construire de belles et riches demeures lui donnant ce lustre particulier.

Tourelles, fenêtres à meneaux, grands escaliers et décorations de façade  conservent leur allure altière à ces belles demeures.

En 1469 la ville passe à la famille d'Albret et on dit même que Henri IV, alors roi de France, se serait arrêté pour passer la nuit dans cette maison avant de partir guerroyer vers une des nombreuses batailles des guerres de religion qui faisaient rage plus au Sud. 

 

 

Le village est aussi remarquable par les activités liées à sa rivière.

Ségur le château, un village corrézien
Ségur le château, un village corrézien
Ségur le château, un village corrézien
Ségur le château, un village corrézien
Ségur le château, un village corrézien
Ségur le château, un village corrézien

La tenue de la Cour d'Appeaux à Ségur procurait une activité intense au village. Juges, avocats et prévenus se pressaient dans les nombreuses auberges et tavernes mais lorsqu'en 1750 la cour fût déplacée à Saint Yriex, la ville se vida peu à peu de ses magistrats et redevint un bourg rural. Le village a conservé jusqu'au 19ème siècle  ses artisans et commerçants et s'est organisé pour une vie en autonomie.

La rivière fût sa principale source d'activité. Trois moulins à grains sont longtemps restés actifs. L'un d'eux fût même par la suite transformé en centrale électrique ce qui provoquait la curiosité des habitants alentours qui venaient, la nuit venue, s'émerveiller des éclairages publics qui se reflétaient dans les eaux calmes de l'Auvézère.

La rivière  très poissonneuse procurait une  nourriture abondante à la population. A tel point que le village fût, au début du XXème siècle,  ... "Ségur les goujons".

Une troisième activité importante liée à la rivière assurait la vie de quelques familles, celle des tireurs de sable.  Le sable de rivière est, ici,d'excellente qualité et très recherché pour la construction.  Des embarcations noires à fond plat se plaçaient en amont des barrages et les tireurs piochaient le fond de la rivière pour remonter le sable fin qui était soit utilisé sur place soit vendu  aux alentours.

Le Champ de foire a toujours été au centre de l'activité commerciale.Il est maintenant un bel espace envahi par les touristes aux beaux jours.

 

Quittons Ségur le château pour continuer notre voyage vers le Sud en passant par Pompadour et Vigeois, deux très belles étapes. Et si vous avez envie de mieux connaître ce village, un blog très intéressant relate la vie de ses habitants vers 1950 (voir le lien au dessous)

Passez de belles journées ici ou là et rêvez à de belles visites.

Merci de votre passage par ici

Vous pourriez aussi aimer lire ma visite de Vigeois

ou bien encore celle de  Saint-Léon-sur-Vezère dans la vallée de l'homme

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article