Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Possonnière, le manoir de Ronsard

(article remis à jour en 2018)

Si le nom de ce manoir ne vous dit pas grand chose, en revanche, vous connaissez certainement son hôte. Pierre de Ronsard, célèbre poète, y est né en 1524 et il y a passé son enfance et y revenu à la fin se sa vie.  

C'est dans le Vendômois, près du village de Couture-sur-Loir que Loys Rossart construisit cette gentilhommière sur les vestiges d'un château troglodyte.

Il revenait d'Italie où il avait accompagné François 1er. C'est donc tout naturellement à la mode italienne qu'il érigea ce bâtiment en 1515. On dit même ce que fût une des premières demeures avec une telle influence de la Renaissance italienne.

Tous les détails  architecturaux traduisent l'élégance de la renaissance italienne.

Des devises soit philosophiques, soit païennes sont inscrites à différents endroits du manoir,  : comme celle ci "A toi seul la gloire" 

Au fronton de la tourelle, les armes de la famille: trois rosses (du nom d'un poisson) l'une au dessus de l'autre, pour évoquer le nom de la famille ROSSART, ROUSSART, RONSART puis RONSARD.

Pierre de Ronsard  appréciait cet endroit où il est né et particulièrement la forêt de Gastines à laquelle est adossée la propriété (on en voit ici les premiers arbres), l'Isle verte ( ou il avait même envisagé d'être enterré) et la fontaine Bellerie toute proche. Il dit y avoir ressenti l'appel des Muses...

Les bâtiments que l'on voit à droite du manoir étaient des habitations troglodytes, traditionnelles dans cette région de tuffeau. On y accueillait probablement les pélerins sur leur chemin vers Compostelle.

Les grandes salles du manoir était réservées aux réceptions et aux fêtes.

L'autre façade donne sur un jardin clos et fleuri, où le poète aimait se promener parmi les roses. C'est peut-être là qu'il trouva l'inspiration.... " Mignonne allons voir si la rose..."

Pierre de Ronsard a quitté cette région vers 12 ans ,pour faire ses études à Paris oùl eut comme ami d'études, un autre angevin : Joachim du Bellay. Son père avait pour lui de fortes ambitions militaires et il le plaça comme page auprès de François, fils de François 1er  mais il n'y resta que 3 jours! Il servit ensuite auprès de la Reine d'Ecosse pendant 3 ans.

Ce bel avenir militaire fut vite contrarié car il souffrait d'une otite chronique qu'on ne sut soigner et qui le rendit sourd. Le métier des armes lui étant devenu impossible, il fallu trouver un autre moyen de gagner de l'argent. Il entra alorsdans les ordres, fût tonsuré et fit voeu de célibat.

Ce qui ne l'empêcha pas d'aimer, et même d'aimer beaucoup, de Cassandre à Marie...

Il avait ainsi imaginé son épitaphe :

Celui qui git sous cette tombe icy

Ayma première une belle Cassandre

Ayma seconde une Marie aussy

Tant en amour il fut facile à prendre.

De la premiere il eut le coeur transy

de la seconde il eut le coeur en cendre

 Et si des deux il n'eut oncques mercy.

Il était très attaché à sa terre vendomoise et y acheta plusieurs prieurés dont le prieuré de Saint Côme près de Tours. A sa mort, en 1565, il en était prieur et y fût donc enterré. 

François 1er a perdu un homme d'armes. Nous avons gagné un "Prince des poêtes"

 

Le manoir se visite. Le jardin est une magnifique roseraie qu'il vaut mieux voir en mai et chaque année, à l'automne, une foire aux plantes et aux boutures s'y déroule. 

Après cette promenade printanière, je vous souhaite, avec cette belle rose "Pierre de Ronsard" de mon jardin une belle journée ici ou là.

 

La Possonnière, le manoir de Ronsard
La Possonnière, le manoir de RonsardLa Possonnière, le manoir de Ronsard
La Possonnière, le manoir de Ronsard
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article