Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Palalda, village perché en Vallespir

C'est, comme souvent, ce qui est le plus près de nous, que nous ne pensons pas à visiter. C'est le cas de Palalda que nous voyons quotidiennement pendant nos cures et que nous n'avions pas pris le temps de visiter. C'est bien dommage car c'est un village magnifique. Allons-y!

Palalda est un très joli village perché qui fait face à Amélie les Bains au début de la vallée du Vallespir.  Il est lové à flanc de colline au coeur d'une forêt de chènes verts. On peut y accéder soir par le bas près du Tech qui coule dans la vallée soit par le haut du village près de l'église.

Inféodée aux seigneurs de Cabrenc et de Serralongue depuis les XI me siècle, la ville était entourée de remparts. On les compléta par deux tours à signaux toujours présentes.

C'est, jusqu'à son annexion à Amélie les bains en 1942 pour devenir la commune de Amélie-Palalda, une commune qui n'a cessé, tout doucement de grandir.

La ville a gardé son aspect médiéval avec sa petite place entre le château et l'église. Elle n'a guère changé depuis le X ème siècle.

Une tour à signaux a été accolée au château.

Cette belle porte a  vu passer Charles Quint  venir se recueillir dans cette église.

L'église Saint Martin date du Xème siècle. Sa lourde porte en bois ancien présente un beau travail de ferronnerie locale. Au Moyen-Age, les planches n'étaient pas assemblées comme on le fait maintenant. Elles étaient maintenues ensemble par des ferrures cloutées sur le bois. Les longs clous traversaient la paroi et étaient recourbés pour mieux assurer la solidité (on les voit sur la photo du bas)

Les fers à cheval cloutés avaient probablement  une signification mais peut-être servaient -ils juste à consolider la porte là où une ferrure venait à manquer.

Les hautes maisons, traditionnelles dans le Vallespir, sont colorées de teintes chaudes allant de l'ocre  au rouge.

Et sur les façades, de très jolies plaques émaillée chantent le travail des champs comme ici la récolte des olives.

Sur la partie haute du village, la chapelle du Rosaire abrite un ancien retable en bois doré.

 

Derrière ces maisons adossées aux remparts, une des deux tours à signaux . Un arbuste s'y est installé comme un étendard.

Il nous reste à redescendre vers le Tech par ces rues moyenâgeuses  très pentues.

Je vous laisse flâner avec moi dans ce village, en levant le nez, des images insolites et touchantes nous attendent.

Palalda,  village perché en Vallespir
Palalda,  village perché en Vallespir
Palalda,  village perché en Vallespir
Palalda,  village perché en Vallespir
Palalda,  village perché en Vallespir
Palalda,  village perché en Vallespir

Sur cette maison, ce sont les vendanges qui sont très joliment célébrées sur cette façade. 

Sur cette belle photo qui pour moi symbolise bien cette région du Vallespir, je vous souhaite un bon dimanche.

Faites de belles balades et profiter bien du soleil qui nous a tant manqué.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

virjaja 11/10/2018 11:42

Woah, il est beau! il est dans les visites prévues, tes photos me donnent vraiment envie d'y aller

Taniélie 11/10/2018 14:41

J'aime beaucoup y aller prendre un verre en fin de soirée au petit Bistrot de Pays qui a une vue imprenable. Monte jusqu'à Montbolo, on y a une très belle vue jusqu'à Perpignan.

Nell 06/05/2018 11:57

Que c'est beau!!!! Un village comme je les aime avec de belles pierres et des rues pentues et étroites. Cette porte est une véritable merveille. Un coin que je note si je passe un jours par là. Gros bisous et très agréable dimanche pour toi.

Taniélie 06/05/2018 13:05

Toutes les portes d'églises du Vallespir sont des merveilles. il y avait des mines de fer sur le Canigou. Les ferronniers étaient nombreux dans la région et leur travail est remarquable et ceci depuis le Moyen-Age.
J'ai hâte de reparcourir la région. Bises