Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Conflans, ancienne capitale de Haute-Savoie

Je vous propose de quitter le Sud et ses chaleurs étouffantes pour prendre un bol d'air en Savoie. Et même un bol d'air frais car cette visite date du mois d'avril et parfois, le fond de l'air était frais et même froid, n'en déplaise aux savoyards qui ont chaud au premier rayon de soleil.

Nous allons nous arrêter dans un petit village médiéval où nous aimons faire une pause café, rafraîchissement ou repas selon l'heure. Cette fois ci c'était repas et nous retenons l'adresse pour notre prochain passage. Je vous en reparlerai plus loin.

Nous voici donc à Conflans qui, depuis 1835, n'est plus qu'un quartier d'Albertville mais dont le passé historique est riche et intéressant.

Lorsque le duché de Savoie avait sa capitale à Chambéry, Conflans était la capitale de la province de Haute-Savoie. Sa position sur un éperon rocheux lui permettait d'assurer la défense de la vallée de la Tarentaise et ce n'est pas moins important, de contrôler le commerce du sel produit dans les Salines Royales de Moutiers.

L'accès à la ville est toujours difficile car deux routes seulement en permettent l'accès. Taillées à flanc de montagne, elles sont étroites et les croisement y sont délicats.  Pour faciliter l'accès des touristes (nombreux en été), des parkings sont aménagés sur la route venant d'Albertville et la visite se fait à pied dans les rues bordées d'échoppes, de galeries d'art et d'artisans. Mais en dehors de la saison touristique on peut accéder librement  aux terrasses qui surplombent,

d'un côté Albertville avec, tout là-bas au fond, Chambéry..

Conflans en Savoie
Vue des terrasses de Conflans en direction Chambéry

 et de l'autre côté,  le début de la vallée de la Tarentaise en direction de Moutiers, bourg Saint-Maurice et l'Italie

Depuis le XIIème siècle, Conflans (qui s'est parfois écrit Conflenz de qui signifie tout simplement "confluent")  est défendue par plusieurs châteaux. et des maisons fortes ce qui lui vaut d'être classée" ville d'art et d'histoire". Si certains ont disparu au fil du temps, il reste de nombreuses bâtisses imposantes et il est agréable de se promener dans ces vieilles rues chargée d'histoire..

La ville est protégée de remparts percés de deux portes d'accès à la ville.

 La porte de Turin s'ouvre en direction de l'Italie toute proche. Un des passages principaux passait par le col du Petit Saint Bernard mais de nombreux chemins muletiers permettaient de passer dans le Val d'Aoste voisin.

La porte de Turin de Conflans
La porte de Turin

Chaque année, cet escalier est fleuri avec une harmonie de couleurs différente. Cette année c'est blanc et vert qui dominent.

Sur l'autre versant, la porte de Savoie surveillait l'arrivée par le Val d'Arly et le Beaufortain.

La porte de Savoie de Conflans
La porte de Savoie

L'imposante Tour Sarrazine  qui domine la vallée est le seul vestige de l'imposant chateau-fort qui 

Le jardin public qui a été aménagé sur les terrasses de l'ancien château-fort est dominé par les montagnes.

L'église dédiée à Saint Grat, évêque d'Aoste, possède un joli clocher à bulbe.

En contre-bas, sur la route qui mène à d'Albertville, le château de Costaroche que la municipalité d'Albertville a rebaptisé château Manuel de Locatel du nom des familles qui l'ont occupé, a une vue sur le Mont Blanc quand il ne s'enveloppe pas dans son écharpe de nuages comme ce jour là.

Le château Manuel de Locatel de Conflans
Le château manuel de Locatel

Il a été construit par un noble et très riche marchand originaire de Bergame en Italie qui voulait ainsi affirmer sa richesse.  

Le château rouge était également destiné à la défense. Abandonné il a été en partie rénové par la ville au moment des Jeux Olympiques mais trop onéreux pour la ville il a été remis en vente et c'est un artiste peintre local qui l'a racheté avec le projet d'en faire un centre culturel.

photo du Dauphiné libéré

Deux fontaines apportaient l'eau dans la ville. 

La maison rouge, à gauche est devenue le musée d'art et d'histoire de Conflans. Elle date du XIVème siècle. Construite en brique rouge comme on le faisait alors en Italie, il est surnommé le palais pisan.

 

La place centrale est bordées de bars et de restaurants. " O besoin d'air" dont je veux vous parler se niche dans une de ces solides maisons savoyardes 

 Avec une note de  5 sur 5, je ne suis pas la seule à apprécier cet endroit. Tout était parfait de l'entrée au dessert pour un tarif très raisonnable. Océane et Julien forment un jeune couple talentueux à encourager.Nous y retournerons lors de notre prochain séojur en Savoie.

Conflans, ancienne capitale de Haute-Savoie
Conflans, ancienne capitale de Haute-Savoie
Conflans, ancienne capitale de Haute-Savoie
Conflans, ancienne capitale de Haute-Savoie
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

manou 02/09/2019 11:41

Tu as bien fait de quitter le sud, il y faisait encore bien chaud jusqu'à hier :) Je ne connais Conflans que de nom et je n'ai jamais visité de village plein de charme pourtant j'ai passé de nombreuses vacances en Savoie quand j'étais enfant et adolescente... Merci pour la découverte. A bientôt