Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une belle journée ici ou là

Des balades, des voyages, ici ou là , au jour le jour avec pour seule envie de s'émerveiller encore et encore

Briare, son pont-canal et ses émaux

Je devais relater notre balade d'été en Sologne Morvan mais, le courage, l'envie m'ont parfois manqués pour aller au bout du voyage. Les brouillons attendent depuis plusieurs mois, il est temps de les libérer.. En voici un!

Il n’y a pas de pont routier pour traverser la Loire à hauteur de Briare, il faut remonter le cours du fleuve sur quelques kilomètres pour emprunter le pont suspendu de Châtillon sur Loire. 

Le pont suspendu de Châtillon sur Loire
Le pont suspendu de Châtillon sur Loire

Nous posons nos valises à l’hôtel du Cerf et nous mettons sans tarder en recherche d’un restaurant mais en ce soir de fin août, les restaurants sont bondés. Nous trouverons finalement de la place dans une pizzeria sans charme en bordure du canal Henri IV. La nuit tombe sur le port de plaisance et l’agitation de la journée s’apaise. L’endroit est agréable.

Située dans le Loiret et la région de Puisaye, Briare est une ancienne place forte celte dont l’activité économique a toujours été liée à sa situation en bord de Loire. Si aujourd’hui le transport des marchandises par la Loire n’existe quasiment plus, le tourisme fluvial a pris le relai et s’éparpille un peu partout dans la ville au gré de ses quatre canaux.

La tiédeur de la soirée, je devrais dire la moiteur, nous invite à nous promener le long des rives de la Loire. Il n’y a pas un souffle de vent et le miroir est parfait. Le ciel se pare de magnifiques couleurs allant du rosé au pourpre en passant par les tons d’orangé et de violet. C’est un de ces moments magiques qu’on aimerait prolonger à l’infini. Mais bon, nous sommes venus voir le pont-canal alors, allons le découvrir.

Nous le découvrons dans une ambiance très feutrée, un brin irréelle.

La Loire à Briare
La Loire vue du Pont-canal de Briare


La lune joue avec son reflet dans l’eau du canal et nous cédons à une séance photographie.

Le Pont-canal de Briare, la nuit
La lune joue avec le pont-canal


La nuit sera étouffante et l’orage grondera une grande partie de la nuit.

Le petit déjeuner avalé et, bon pied, bon œil, nous repartons à la découverte de la ville. Nous essayons de nous repérer dans le dédale de canaux, de port de plaisance, de port de commerce, de ponts et d’écluses.

Une écluse à Briare

  

 

Briare une ville bien fleurie

Briare et ses émaux

Briare est également associée aux émaux. Du savoir-faire l’usine fondée par Jean-Felix Bapterosses. Il n’en reste qu’un musée et quelques décorations sur des façades de maisons ici et là et surtout sur le tympan de l’église Saint-Etienne qui est décoré d’émaux fleuris et colorés.

En 1845, c’est une production de boutons qui fait la renommée de l’entreprise grâce à l’invention d’une presse qui permet de fabriquer 500 boutons en une seule opération alors que les anglais produisent toujours à l’unité. Plus tard, ce sera la production de perles qui trouvera son marché à l’exportation en Afrique. Les différentes ethnies préféraient ces perles, moins chères, aux perles naturelles d’ivoire et de corail. Les machines à laver ont eu raison des boutons en émail et la décolonisation a fermé le marché des perles

 

Les émaux de Briare dont la qualité et la résistance dans le temps sont reconnus dans le monde entier ont connu leur essor dans la période art nouveau. La fresque de l’église Saint-Etienne en est le meilleur exemple.

Résultat de recherche d'images pour "eglise de briare 45"

Nous continuons la traversée de la ville. Les canaux et les bateaux sont partout dans la ville. Ils témoignent de l’intense vie fluviale qui régnait à Briare depuis Henri IV et jusqu’à ce que le train et les camions viennent interrompre cette économie florissante pour la ville.

C’est au XVIIème siècle que le duc de Sully qui fit creuser le canal de Loyre en Seyne pour approvisionner Paris. Commencés en 1605, les travaux ne seront terminés qu’en 1642 après maintes péripéties : la mort d’Henri IV en 1610, la mort de l’architecte Cosnier en 1629, la Guerre de trente ans et le manque chronique de fonds. C’est une riche société de capitaux, les Seigneurs de Loyre, qui apporta les fonds nécessaires à la fin des travaux.

Le canal de Briare figure une avancée importante dans la construction des canaux en imaginant les écluses.

Au XIXème siècle, le développement industriel sature les voies navigables.

On décide alors de construire un canal latéral à la Loire pour doubler le trafic et surtout éviter les crues de la Loire. Briare devient un point de convergence des canaux et prend de l’ampleur. Aujourd’hui ce canal accueille surtout des bateaux de promenade qui organisent des mini croisières.

Les anciens canaux sont devenus des lieux de promenade très agréables.

 

Un point noir important subsiste encore, c’est le franchissement de la Loire et du canal latéral pour relier les deux canaux. L’impétuosité de la Loire posait en hiver d’importants retards de transport et de livraison. On décide alors la construction du pont canal.

Long de 662m il est le plus beau pont-canal de France. Il fut décidé, pour l’alléger et qu’il résiste mieux aux crues de la Loire d’utiliser la pierre et l’acier et pour cela on fit appel a deux entreprises reconnues. Gustave Eiffel et Daydé et Pillé mais ironie du sort, L’entreprise Gustave Eiffel fut chargée de la maçonnerie malgré l’inauguration quelques années avant de la Tour Eiffel. Pour mieux résister aux crues de la Loire, une seule pile est fixe, la huitième, les autres peuvent s’adapter à la pression de l’eau.

Construit entre 1890 et 1896, il ne fut pas du tout bien accepté par la population qui y voyait un détournement de l’activité fluviale et donc des revenus qu’ils en retiraient. Le pont fut électrifié bien avant la ville pour faciliter le trafic ce qui ajoutait à la grogne des habitants.

L’augmentation du trafic induisait l’utilisation d’importantes quantité d’eau. C’est une usine élévatoire fonctionnant avec une machine à vapeur qui jouait ce rôle. Sa grande cheminée témoigne de cette époque.


Ses dimensions de 11m de largeur et 1,80m de tirant d’eau, il a longtemps été le pont-canal le plus long d’Europe. Il a été détrôné en 2003 par le pont de Magdebourg en Allemagne.
 

Aujourd’hui ce sont les activités de loisirs qui animent les environs du pont-canal pour le plaisir des badauds comme nous.

Les lieux de balades sont nombreux le long de la Loire ou des canaux. L’eau est partout et la verdure omniprésente ce qui est très agréable en ces jours de grande chaleur..

Le canal a grand besoin d’entretien et il ne retrouvera son lustre d’antan qu’en 2020. Nettoyé, repeint équipé d’un éclairage led et à nouveau décoré de ses statues de bronze il sera à nouveau flamboyant et il faudra reprogrammer une nouvelle visite. 

Merci de votre passage sur mes pages. Faites de belles balades ici ou là

 


 

  
 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

virjaja 07/02/2020 14:09

quelle belle découverte ce sublime pont canal, et cette église si joliment décorée, merci!!!

Taniélie 11/02/2020 14:45

Je ne m'attendais pas à cette église si bien décorée d'émaux. d'autres maisons sont également très bien décorées. Il y a toujours des surprises dans nos visites.

manou 06/02/2020 09:32

C'est vraiment magnifique ! Tes photos sont tellement lumineuses qu'on dirait des tableaux...J'aime ces canaux, les vues sur la Loire et les émaux décoratifs sur la façade de l'église ! Je n'ai pas l'habitude de voir des Ponts de ce type et il faut avouer que ce sont des constructions astucieuses. Il doit y avoir beaucoup d'oiseaux dans ces zones :) Merci pour la découverte. Bises

Taniélie 06/02/2020 11:54

Merci Manou de ta visite. cette construction est quand m^me exceptionnelle. Il était en travaux de rénovation, c'est dommage. Nous y retournerons quand il sera tout beau. belle journér à toi