Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des balades, des voyages, ici ou là , au jour le jour avec pour seule envie de s'émerveiller encore et encore

Le lac Place Moulin en Valpelline dans la vallée d'Aoste (Italie)

En ces temps de confinement, je rêve d'évasion, alors au hasard des photos stockées dans un coin de mon ordinateur, je vous emmène, si vous voulez bien me suivre, dans une randonnée aux couleurs magnifiques. 

Chaque année, nous passons beaucoup de temps en Tarentaise où nous aimons plus que tout, retrouver des lieux familiers mais nous aimons aussi prendre quelques affaires dans un sac et partir pour découvrir de nouveaux coins de montagne, en France, en Suisse ou en Italie. Cette année là, c'est vers les Alpes Italiennes que nous avons mis le cap. 

L'Italie est toute proche de la Savoie. Leurs histoires ont été intimement mêlées juste jusqu'à une période pas si lointaine. Il nous suffit d'enjamber le col du Petit Saint-Bernard pour arriver,  en une petite heure de route, dans le val d'Aoste. Pas de dépaysement linguistique, on y parle français. C'est même la seconde langue officielle de cette région autonome d'Italie.

Je vous  déjà parlé  ICI du Val d'Aoste et du Valdigne 

  ICI  du Val ferret et des Grandes Jorasses

et   ICI  du Val Veny au pied du Mont-Blanc 

C'est maintenant vers le Valpelline que nous nous dirigeons. Une vallée adjacente du Val d'Aoste côté Nord qui va se perdre au pied du massif du Cervin (le Matterhorn).

Au fond de la haute vallée de Bionaz, une route sinueuse qui traverse des jolis villages agricoles nous emmène jusqu'au barrage du lac Place Moulin. 

On arrive dans un environnement de haute montagne.

Le lac place Moulin est un des plus grands lacs artificiels d'Europe. La couleur de ses eaux est, vous allez le voir, d'un turquoise intense. A près de 2000m d'altitude, il est un des plus beaux lacs valdotains (et pour moi, le plus beau).

La digue de Place Moulin

Quel nom étrange pour un lac. En fait, il prend le nom de la digue qui ferme le lac. Elle culmine à 155m et se déroule sur 678m de long à près de 200m d'altitude. Lorsqu'elle a été construite elle était la plus haute d'Europe. Elle est désormais largement dépassée par celle de la Grande Dixence, en Suisse qui mesure 285m de haut.

Nous avons prévu de passer la nuit dans une confortable locanda, une auberge d'altitude familiale où nous nous rassasierons de spécialités valdotaines simples mais goûteuses comme la soupe  à la Valpellinense, la charcuterie de Bionaz et la Fontine, le fromage de la vallée.

Nous réveiller dans un tel cadre nous met en forme pour la journée. 

Vous avez pris de bonnes chaussures? Oui? Alors, c'est parti pour une agréable balade d'une heure le long du lac avec des vues et des couleurs exceptionnelles. 

Les épilobes en épis apportent une jolie couleur fuschia qui tranche avec le turquoise des eaux du lac.

 

Pour nous situer : L'Italie est en bas et à droite, la suisse en haut et à gauche. La station de Zermatt ( en Suisse) est dans l'alignement du lac à juste une dizaine de kilomètres à vol d'oiseau  derrière ces hauts sommets.

De cet endroit on part pour de longues et renommées courses en montagne comme le col de Valcomière à 3075m  qu'on atteint en 4h30.

Les couleurs vont du bleu au vert dans un riche dégradé et c'est un enchantement.

  

Une jolie petite chapelle est construite à flanc de montagne.

 

Une petite montée nous fait découvrir le lac avec un peu de hauteur et au fond le hameau de Prarayer.

On découvre d'ici les glaciers que nous allons approcher davantage.

 

En se retournant on découvre le lac sous un autre aspect et avec une couleur plus bleutée en raison de l'éclairage différent. Au fond on distingue la digue du barrage.

 

On peut se baigner dans le lac mais je ne vous garantis pas une eau tiède car le lac est alimenté par le Belthier qui prend sa source au pied du glacier juste derrière nous!

 Après 4 km d'une marche facile, on  dépasse un rascard (en valdotain) ou raccard en Suisse. C'est un grenier construit à l'écart du chalet où on conserve le grain et le fourrage. Il est construit en bois sur un soubassement en pierre  étudié pour empêcher les rongeurs d'y pénétrer. 

  

Nous avons fait une partie du chemin, nous faisons une pause avant de continuer vers Prarayer et les alpages de Tsa. Une dernière photo et notre balada va s'arrêter là. 

Prenez soin de vous et faites de belles balades virtuelles. 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

virjaja 05/05/2021 10:02

quelle merveille!!!

Taniélie 05/05/2021 10:25

J'ai hâte d'y retourner et de monter un peu plus loin. C'est une des plus elles balades qu'on peut faire avec des enfants dans ce coin. Merci de ta visite.

manou 27/04/2021 09:03

C'est magnifique ! Et tu te doutes bien que j'apprécie la balade au milieu de cette verdure avec de tels paysages et les sommets enneigés. Je ne connais pas du tout cette région enfin pas tout à fait car j'y suis allée enfant avec mes parents mais j'étais trop jeune pour m'en souvenir ! Merci pour la balade...le lac est superbe mais je ne m'y baignerai pas. Belle journée