Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une belle journée ici ou là

Des balades, des voyages, ici ou là , au jour le jour avec pour seule envie de s'émerveiller encore et encore

Aulnay de Saintonge, une église romane sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle (17)

Je vous invite à sortir virtuellement de notre confinement et à faire une étape. Une étape dans le Poitou roman pour découvrir une très belle église.

La Saintonge fait aujourd'hui partie des Charentes qu'elle partage avec l'Aunis et l'Angoumois. Saintes en est la capitale historique. Les paysages sont très diversifiés, allant du bocage aux côtes de Gironde, et plus à l'Ouest, jusqu'à l'île d'Oléron. 

Un fil rouge architectural nous conduit, de village en village, d'église romane en église romane. Celle que nous allons visiter est certainement l'une des plus belles. Elle est classée au patrimoine mondial de l'Unesco.

l'église romane d'Aulnay de Saintonge

L'église séduit dès le premier regard par ses proportions équilibrées et sa belle symétrie. L'impression est la même en y pénétrant. Ni trop grande, ni trop petite, elle nous invite sans y prendre garde à rester un moment à contempler la richesse architecturale du lieu.

Sur les vestiges d'une nécropole romaine?

Très à l'écart du village, elle a certainement été érigée vers 1120 pour les chanoines de Poitiers sur un lieu de culte païen bien antérieur et peut être un cimetière situé en bordure de la voie romaine menant de Tours à Saintes. 

Elle est toujours entourée d'un cimetière ancien et ceinturée de hauts murs de pierres.

Quelques cyprès, comme on en trouve dans pratiquement tous les cimetières du Poitou, et des tombes en forme de sarcophages donnent au lieu une dimension exceptionnelle.

La nécropole date de la période gallo-romaine. On y a découvert des stèles funéraires de légionnaires romains en service dans le camp romain tout proche.

2011-05-30-124.JPG

La majorité des tombes porte des inscriptions datant du XIXème. Elles sont envahies par les herbes aromatiques qui dégagent une forte odeur, insolite dans ce lieu.

2011-05-30-119.JPG

 Une croix hosannière sur les chemins de Compostelle

Au milieu du cimetière, sur la gauche du portail rouge on remarque une colonne de pierre, comme on en trouve dans les cimetières paroissiaux du Poitou et de la Saintonge. C'est une croix hosannière.

En forme de colonne, surmontée d'une croix, elle est ornée des statues de quatre apôtres. L'un Jacques le majeur (Saint-Jacques) porte la besace du pèlerin. Ceci nous rappelle que l'église fut, au Moyen-âge, une étape majeure vers Compostelle. Elle le resta jusqu'à la Révolution, puis tomba dans l'oubli .

 

La croix hosanniere d'Aulnay de Saintonge

 

2011-05-30-116.JPG

En forme de croix latine, comme les églises romanes du Poitou, celle-ci est composée de trois vaisseaux. La pierre utilisée est d'une qualité exceptionnelle, ce qui nous permet, aujourd'hui encore d'admirer la richesse de la décoration des façades.

Poursuivons le tour du bâtiment par la façade Sud. Le clocher a subi au fil des ans des modifications. D'abord limité a deux étages et recouvert d'un toit à faible pente comme on les trouve dans la région, il fut ensuite réhaussé et recouvert d'un toit de pierres puis, par sécurité, d'un toit d'ardoises.

A l'avant, le mur d'enceinte qui entoure église et cimetière.

puis jusqu'à l'abside

2011-05-30-128.JPG

Il nous reste à nous approcher pour détailler les  belles sculptures du portail mais ce sera pour une autre balade.

Profitons du souvenir de nos belles balades et prenons soin de nous.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article