Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une belle journée ici ou là

Des balades, des voyages, ici ou là , au jour le jour avec pour seule envie de s'émerveiller encore et encore

Eymoutiers la cité pelaude du Limousin (87)

Pour me donner l'illusion de voyager encore un peu, je me replonge, comme nombre d'entre nous, dans les photos des années passées. Partons par une belle journée de printemps dans le Limousin.

L'herbe reverdit, les petites fleurs champêtres s'en donnent à coeur joie et déroulent un tapis jaune dans les champs et les jardins. Pas de doute, c'est le printemps! 

 Nous sommes dans le Limousin, aux portes du Parc Naturel Régional de Millevaches dans la cité des pelauds, Eymoutiers.
 

Eymoutiers (Haute Vienne)
Eymoutiers vue générale

Aune cinquantaine de kilomètres au sud-est de Limoges, la ville est noyée dans un océan de verdure. Elle s'est  organisée et développée autour de la Vienne, la rivière qui la traverse.

La Vienne a Eymoutiers
La Vienne à Ey moutiers

Dès le XIème siècle, elle tire son essor de la pratique du tannage et ceci pour trois raisons :

- Le tan est fait à partir de l'écorce de chêne et de chataîgnier, ce qui ne manque pas dans la région.  Les besoins furent tellement importants qu'on y a même construit un moulin uniquement destiné au tan.

- La région connaît depuis toujours une forte tradition d'élevage. De nos jours on apprécie surtout la race limousine pour sa viande. 

- L'activité de tannage a besoin de beaucoup d'eau et ici, la Vienne donne une eau pure, non calcaire et abondante.

Tout était à disposition sur place pour fournir des peaux de belle qualité. Le savoir-faire des artisans a fait le reste.

 

 

C'est de leur activité de tannage que les habitants ont hérité de leur nom : les pelauds (ceux qui pèlent la peau) . Et depuis presque 10 siècles, on les appelle ainsi.

Au XVIIIème siècle, il y eût jusqu'à 20 tanneries sur les bords de la Vienne.

"Dans un trait de lumière

l'eau raconte aux passants

Savision d'autrefois"

Naji OKBA

 

Les "tanadours" et les couréadours s'étaient organisés en une puissante confrérie pour défendre leur métier, Un métier difficile car il fallait avoir les mains dans l'eau été comme hiver.

 

 

Les maisons des tanneurs comportaient des galeries ouvertes à l'étage pour faire sécher les cuirs. La plupart d'entre elles a été fermée Aujourd'hui elles ont été fermées comme celle de  que l'on voit ici en bordure de rivière.

 

Les maisons de tanneurs

L"hôtel de ville s'est installé dans l'ancien couvent des Ursulines.

Le couvent de Ursulines à Eymoutiers
Le couvent des Ursulines

Eymoutiers a conservé le cachet des villes closes, un peu secrètes et fermées sur elles-mêmes.

La Vienne à Eymoutiers

C' est une ville agréable à proximité du lac de Vassivière, aux confins de la montagne limousine et aux portes du plateau de Millevaches, Il y a mille buts de promenades dans une nature préservée.

Merci de votre passage sur mes pages. Prenez soin de vous.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Léa 29/09/2020 13:55

Que serait un voyage s’il n’y avait pas les photos pour immortaliser les moments agréables ? :)
Encore un beau partage, merci. Il y en a de jolies choses par chez nous ! Je devrai prendre le temps d’en profiter.

Taniélie 29/09/2020 15:07

Merci Léa de partager mes balades. J'ai souvnt traversé les endroits dpnt je parle maintenant sans vriament les regarder Maintenant que la vie me l

manou 19/04/2020 16:36

C'est un endroit que je ne connais pas du tout, je ne suis jamais allée en Corrèze et cet endroit est magnifique ! Merci pour ce partage bien agréable à découvrir. bisous et bon dimanche