Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Montréal du Gers, la plus ancienne bastide du Gers (32)

Nous étions à deux pas de Montréal du Gers et bien nous y voici. Montréal en Agenais, Montréal en Condomois ou bien encore, en gascon, Montrejau de Gers ce sont autant de noms qui ont été donné par le passé à ce village situé aux confins du Gers, des Landes et du Lot et Garonne. Elle est la (petite) capitale du Ténarèze, cette région coincée entre le Bas-Armagnac et le Haut-Armagnac.

Montréal du Gers

Elle est une des plus anciennes bastides de Gascogne et la première du Gers. En effet, si la construction des bastides s'est étalée sur un siècle environ (1250-1350), son acte de fondation a été signé dès 1255 par Alphonse de Poitiers, frère de Saint-Louis. L'emplacement a été choisi par un proche officier du Roi, désignant un éperon rocheux à proximité des antiques villas gallo-romaines de la région.

Sa position offre une vue magnifique sur les alentours.  C'est une bastide de plan carré classique, très régulier, organisé autour d'une place centrale.

Les conflits incessants entre l'Angleterre et la France et surtout la Guerre de Cent Ans la fera passer alternativement de la couronne de France à la couronne d'Angleterre avec, au passage d'importantes destructions et reconstructions.

En 1565, le calme revenu, elle reçut la visite, en grande pompe, de Charles IX mais cette  tranquillité ne dura pas et elle sera bientôt incendiée par les troupes du protestant Montgomery sur ordre de Jeanne d'Albret, mère de Henri IV.

Sur la voie Podiensis, elle est une étape très fréquentée par les pélerins venant de l'abbaye de Flaran et poursuivant leur route vers Compostelle. Il y a de nombreux relais et gites dans le village.

L'hôtel de ville occupe un bel immeuble du XVIIIème siècle joliment fleuri de rosiers lumineux..

 

Dans un angle de la place, l'église Saint-Philippe et Saint-Jacques se laisse deviner.

 

 

 

 

 

C'est un bien joli village qui mérite son appartenance aux "Plus beaux villages de France" Il fait bon flâner sous ses arches de pierres.

 

Remarquez-vous un tache blanche accrochée à la balustrade bleue? Il s'agit d'un chat de céramique placé là par son créateur pour symboliser une histoire touchante qui se laisse encore raconter dans le village.  Je vous en parlerai dans un prochain billet.

 

 

 

Nous allons poursuivre notre découverte du Gers qui pour l'instant augure de belles découvertes.

Merci de votre passage par ici. Prenez-soin de vous et fiates de belles balades...ici ou là.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

manou 28/09/2020 14:23

Merci beaucoup pour cette découverte vu que je ne suis jamais allée dans le Gers c'est un vrai bonheur de découvrir ce village , ses maisons, ses arcades et la quiétude de vivre qui semble s'être installée dans ses murs. Merci pour ce joli billet (oui j'ai vu la tâche blanche et j'ai tout de suite pensé à un chat, mais je croyais un vrai !!). bel après-midi