Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des balades, des voyages, ici ou là , au jour le jour avec pour seule envie de s'émerveiller encore et encore

Pastoralisme au col de Sarenne en Oisans (38)

La communauté Douce France nous propose comme thème du mois d'août : les bancs. Cela me fait me souvenir d'un agréable moment de repos passé sur ce banc, dans la vallée du Ferrand, au coeur de l'Oisans. 

 

Le col de Sarenne en Oisans

Nous sommes ici en Isère, tout près d'Alpe d'Huez (tout à gauche sur la carte) sur le versant opposé aux pistes de ski de la célèbre station de sports d'hiver et étape fétiche du Tour de France.

Les alpages s'étendent à perte de vue et les troupeaux de moutons se déploient sur les pentes herbeuses un peu jaunissantes en ce milieu d'août, De loin on les confondrait presque avec un éboulis de pierres.

C'est que nous sommes au coeur d'une large zone pastorale qui accueille chaque année en estive, des centaines de milliers de moutons. Pour une grande part, ce sont des moutons d'Arles qui sont transportés ici pour profiter de l'herbe, de l'eau et de la fraîcheur de l'altitude.

Le pastoralisme est une activité importante pour la montagne. Elle représente pour les Alpes du Nord une activité de plus de 30 millions d'euros récoltés pendant les seuls 120 jours que dure l'estive.

  • Ce sont plusieurs centaines de bergers qui s'occupent pendant l'été de près de 30 000 bovins, plus de 200 000 ovins et un nombre toujours croissant de chèvres.
  • Ce sont les 300 laiteries qui produisent les fromages que nous adorons déguster pendant nos vacances en montagne (et au retour aussi d'ailleurs).
  • Ce sont les éleveurs qui investissent chaque année pour le bien être des hommes et des bêtes et entretiennent les cabanes d'estive qui animent le paysage, nous rappelant que l'estive est une pratique ancestrale.

Chiffres datant de quelques années fournis par les maisons du pastoralismes dont la plus proche est à Bessans en Oisans.

Les cabanes de Sarenne
Les cabanes de Sarenne

La transhumance contribue aussi à maintenir la diversité de la flore. Chaque mètre peut compter une quarantaine d'espèces d'herbes goûteuses qui donneront au lait ce goût de fleurs qui parfume les fromages d'été. Broutées par les moutons et les vaches les plantes sont incitées à faire des rejets ou à développer leur système souterrain pour survivre elles aussi. Cela entretien les alpages qui vont se mettre en sommeil sous la neige pour renaître avec opulence au printemps suivant ce qui nous offre ces magnifiques prairies foisonnantes de couleurs au printemps.

Pastoralisme en Oisans

La transhumance existe depuis des millénaires mais s'est surtout développée à partir du XIIème siècle lorsqu'il a fallu améliorer les sources de nourriture d'une population croissante. Elle a permis de valoriser la montagne en utilisant son eau et son herbe mais aussi de maitriser l'expansion de la forêt toujours prête à envahir les zones peu entretenues.

Depuis le 14ème siècle les albergations sont des baux perpétuels qui n'existent qu'en montagne. Ils sont conclus entre les habitants du village  et un éleveur ou un berger pour une rémunération souvent symbolique et permettent aux troupeaux de paître tranquillement pendant les 120 jours d'estive.

 

 

La vallée du Ferrand en Oisans

Avant d'enter dans la vallée du Ferrand, nous nous attardons encore un peu à découvrir ces merveilleux paysages.

 

Val ferrand

Je vous conseille une vidéo très didactique qui explique simplement le pastoralisme à nos enfants (petits-enfants pour moi).

Une présentation simple et didactique du pastoralisme qui est parfaite pour initier nos enfants ou petits enfants

 Nous quittons nos moutons pour en trouver davantage encore sur le plateau d'Emparis...

En poursuivant notre découverte de l'Oisans, nous découvrirons bien plus de moutons encore sur le  plateau d'Emparis.

D'ici là portez-vous bien et prenez soin de vous.

Merci de votre passage sur mes pages et faites de belles balades.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

philae 21/08/2021 12:54

j'adore cordialement