Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des balades, des voyages, ici ou là , au jour le jour avec pour seule envie de s'émerveiller encore et encore

A Orléans, l'hôtel Groslot (45)

De passage à Orléans, nous en avons profité pour revoir la cathédrale et à deux pas, l'hôtel Groslot. Il mérite une visite car même si on ne visite que six salles, le bâtiment ne manque pas d'intérêt tant par son architecture que par son histoire ponctuée de visites royales et même d'une mort royale, ce qui n'est pas si courant. 

Jusqu'aux années 1990, ce bâtiment de briques rouges abritait l'hôtel de ville qui a depuis été transféré juste de l'autre côté de la rue dans un bâtiment mieux adapté aux exigences d'une administration moderne. Les mariages sont cependant, encore célébrés sous les ors de la belle salle des mariages de l'hôtel Groslot.

L'hôtel de ville d'Orléans
Le nouvel hôtel de ville d'Orléans

Les briques rouges, animées de croisillons sombres et éclairées par des encadrements de pierre sont la signature de l'architecte Jacques 1er Androuet du Cerceau.  En 1550, c'est Jacques Groslot, chancelier de Marguerite de Navarre, soeur de François 1er et grand-mère du futur Henri IV qui commande l'édifice. Il meurt précocement et c'est son fils Jérôme, bailli de la ville qui l'habite. Jérôme est surtout connu pour être un fervent partisan de la réforme protestante et et de ce fait, il s'oppose fermement au roi, catholique.

L'hôtel Groslot

 

Le salon d'honneur est richement décoré. Son plafond à caissons et son imposante cheminée lui donnent ce cachet royal.

Le salon d'honneur de l'hôtel Groslot à Orléans
Le salon d'honneur

 

 

L'ancienne salle du conseil municipal présente de belles tentures et de curieuses chaises probablement très inconfortables.

On doit se tenir bien droit sur un tel fauteuil.

De gueules à trois cœurs de lys d'argent, au chef cousu d'azur chargé de trois fleurs de lys d'or

Fichier:Blason Orléans.svg — Wikipédia

devise ce coeur fait fleurir les lus

 

C'est dans cette salle, devenue aujourd'hui la salle des mariages, qu'est mort François II, roi de France, le 16 décembre 1560. à l'âge de 16 ans. Le roi souffrait depuis toujours de violents maux d'oreille. 

On reconnait sur ce tableau le roi de France mourant, son épouse Marie Stuart et sa mère, Catherine de Médicis . 

C'est la princesse Marie d'Orléans (fille de Louis Philippe), sculptrice reconnue, qui a réalisé cette statue de Jeanne d'Arc. Elle a résisté aux assauts de la guerre mais en porte la trace dans sa jupe criblée de balles.

 

Jeanne d'Arc par Marie d'Orléans devant l'hôtel groslot
La statue de jeanne d'Arc par Marie d'Orléans

Et si vous voulez en savoir davantage sur la vie et le règne de François II et Marie Stuart reine de France et d'Ecosse, la série Reign ( sur Netflix) donne une idée de la vie de cette femme.

La série "Reign" retrace la vie de Marie Stuart et de François II

C'était une visite imprévue mais pleine de charme et d'histoire que j'ai beaucoup appréciée.

Merci de votre passage sur mes pages et de vos commentaires bienveillants.

Passez une belle journée et faisons de belles balades virtuelles, réelles, peu importe, mais évadons nous de ce quotidien parfois pesant.

A bientôt.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
Des pages chargées d'histoire et je reconnais la richesse de ce patrimoine, mais je ne pourrais vivre dans un tel endroit. Excellent week-end et très agréable journée demain pour la fête des mamans. Nell
Répondre
T
C'est vraiment étouffant, les modes de vie changent et les modes tout court! <br /> J'espère que toutes les mamans ont été gâtées. Bises
E
Très belle découverte que cette architecture dans cette ville que je ne connais que de nom !<br /> Merci pour la visite.<br /> Bon week-end
Répondre
T
C'est une ville qui mérite un arrêt. Je passais sur l'autoroute et n'en voyais que la pancarte. La retraite me donne une chose précieuse, le temps. Et j'apprécie. Belle semaine
M
Cette une belle ville et ce que tu nous montres le prouve bien. Merci pour cette belle visite, riche en détails intéressants. Bises
Répondre