Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des balades, des voyages, ici ou là , au jour le jour avec pour seule envie de s'émerveiller encore et encore

Balade au Lac Pavin, un maar au pays des Monts Dore (63)

Le lac Pavin est un lieu de promenade très prisé en Auvergne, nous avons pu le constater un dimanche de juin. L'auberge du bord du lac débordait de clients. Il faut dire que le beau temps juste revenu en Auvergne invitait aux sorties en famille et aux balades "nature". 

Passé ce point d'accès au lac, surchargé de badauds, les larges sentiers qui permettent de faire le tour du lac étaient, bien que très fréquentés, suffisamment larges pour que la promenade soit agréable. 

Le lac Pavin est situé à proximité de la jolie ville médiévale de Besse-et-Saint-Anastaise, autrefois connue sous le nom de Besse-en-Chandesse, au pied du versant sud du Puy de Sancy.  Il serait d'ailleurs plus exact de dire au pied de la station de ski de Super-Besse. 

C'est un lac naturel de formation récente (moins de 7000 ans). C'est même le plus jeune des volcans de l'hexagone.

C'est un maar comme son (presque) voisin le lac de Servières dont je vous ai parlé ICI. En remontant à la surface, la lave a rencontré une nappe d'eau qu'elle a vaporisé par sa chaleur intense. Il s'en est suivi une explosion de type "bouchon de champagne" qui a laissé un cratère de forme ronde. Le cratère s'est ensuite rempli peu à peu pour former un lac.

La forme ronde est presque parfaite. Sa profondeur de 96mètres explique le bleu profond de ses eaux.

photo de sancy.com

Reprenons notre balade.

L'orage était menaçant mais nous avons pu cependant, faire une bonne partie du tour du lac. Nous en avons apprécié son ambiance à la fois austère par ses rochers chaotiques et ses falaises abruptes et reposante par la densité de sa hétraie et la couleur bleue sombre de ses eaux profondes. On y ajoute un brin de mystère en raison des légendes qui l'entourent. 

Des rochers entassés pourraient faire penser à une chaise pour un large séant?  Et bien pourquoi pas? C'est du moins ce que dit la légende.

Le siège du diable du lac Pavin en Auvergne

Les eaux glacées du lac, ses eaux sombres, sont la source de nombreuses légendes. On a longtemps pensé que le lac était sans fond tant sa profondeur dépassait ce que l'on connaissait alentours.

Des légendes qu'on raconte dans le village :

On dit que, pour punir les filles de mauvaise vie de la ville de Besse, Dieu l'aurait engloutie sous des eaux diluviennes et que par beau temps, on en verrait encore le clocher. Malheur à celui qui aurait l'idée de jeter une pierre au centre du lac car il se réveillerait et se soulèverait et laisserait échapper des nuages épais et malfaisants .

On dit aussi que jeter une pierre le 31 décembre à minuit  fait sonner les cloches de l'église. 

On dit encore que le seigneur Roupoutou, autrement dit, le diable, voyant ses avances vers une jeune femme de Besse repoussées, s'assit sur ce siège de géant et se mit à pleurer tant que ses larmes inondèrent le village et l'engloutirent à jamais.

Reprenons notre marche autour du lac. Une risée faisait onduler la surface de l'eau. Elle annonçait la pluie à venir.

On y pêche la truite mais aussi l'omble chevalier, cet excellent poisson, rare sous notre latitude car il affectionne les eaux froides. 

Lac Pavin (Puy de Dôme)

 

 On les appelle Gants de Marie ou encore Gants de Bergère, les digitales commencent à fleurir.

Digitale au bord du lac Pavin 63

Le ciel s'assombrissait. Les premières gouttes se mirent à tomber et nous pressâmes le pas.  

Le lac Pavin (63)

 Nous laissons là, cette amusante vache de roc et de bois et partons vers d'autres découvertes.

Merci de votre passage sur mes pages et passez une belle journée.

Balade au Lac Pavin, un maar au pays des Monts Dore (63)
Balade au Lac Pavin, un maar au pays des Monts Dore (63)Balade au Lac Pavin, un maar au pays des Monts Dore (63)
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
un bonheur cette balade au bord de ce lac, c'est beau et rafraichissant, on a envie de se poser sur un banc. j'aime les digitales, des années que je n'en a pas vu dans la nature... merci. gros bisous. Cathy
Répondre
T
Les digitales commencent juste à fleurir. On en trouve partout le long des chemins. Elles remplacent les genets qui sont moins éclatants. Les gentianes commencent aussi à envahir les prés. Ici tout invite à se reposer et laisser un peu le temps passer. Belle journée cathy
M
Je n'y suis jamais allée mais j'en ai vu des photos sur les blogs...il me rappelle beaucoup le lac du Bouchet qui est aussi un maar et dont les bords ont été aménagés depuis très longtemps ce qui permet d'en faire le tour mais que de monde les week-end et durant les vacances, les gens recherchent la fraicheur et je crois que ce sera encore plus le cas cette année ! Merci pour cette balade matinale rafraichissante, je languis de partir vers ma Haute-Loire tant nous souffrons de la chaleur cette année dans le sud-est alors tu ne peux imaginer mon plaisir de venir sur ta page ce matin :)
Répondre