Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des balades, des voyages, ici ou là , au jour le jour avec pour seule envie de s'émerveiller encore et encore

Balade d'automne dans les rues de Talmont-sur-Gironde (17) -2-

Je vous invite aujourd'hui à poursuivre la balade commencée il y a quelques jours dans le joli petit village charentais "de pierres et d'eau",  Talmont-sur-Gironde.

C'est par le petit kiosque chinois, construit par un maçon de la région dans le style rocaille, très en vogue au début du XXème siècle dans les stations balnéaires, que commence notre (re)découverte du village.

Ce petit édifice dans l'esprit des "folies" fait face à l'estuaire de la Gironde. Sur l'autre rive, c'est le Médoc et ses célèbres châteaux du vignoble bordelais et la station balnéaire médocaine de Soulac-sur-mer.

L'estuaire de la Gironde à Talmont

La Gironde s'enfonce dans les terres, vers le Sud-Est, jusqu'à Bordeaux. L'été, chaque jour, de gros paquebots empruntent le chenal pour amener les touristes au plus près des vignobles des grands crus de Bordeaux La saison est maintenant terminée et la Gironde a retrouvé son calme sans ces gros navires immaculés et illuminés la nuit comme des sapins de Noël. 

Comme de grands échassiers qui attendraient, les pieds dans l'eau que la marée haute leur ramène son lot de petits poissons, les carrelets charentais attendent le moment favorable pour descendre leur filet avec l'espoir de le remonter avec quelques crevettes qui viendront agrémenter l'heure de l'apéro.

Les carrelets des falaises de Talmont-sur-Gironde

Tournant le dos au petit port envasé, nous avons juste comme programme de balade de nous perdre dans les ruelles fleuries, juste guidés par la couleur d'un volet, un solanum en fleurs ou  quelques vieilles pierres.

On retrouve enfin le vieux puits dont je me souvenais et que je n'arrivais plus à situer,

les maisons aux volets bleus, ou verts ou bleus-verts,

les plantes grimpantes fleuris qui débordent des jardins et dévalent les murs des ruelles,

les fenêtres décorées avec humour,

les vieilles pierres mal taillées dont les sculptures se sont effacées avec le temps,

La mairie pavoise.

 Et puis on rejoint les ruelles commerçantes qui invitent à découvrir les artisans et les créateurs.

 

On profite encore un peu de cette ambiance calme, tellement différente de celle que l'on connait en été mais le soleil baisse vite et il est temps de rentrer. 

Nous rejoignons le parking en longeant le petit port. La mer monte lentement. Les bateaux seront bientôt à flot. Le village va bientôt se recroqueviller pour affronter les tempêtes de l'hiver et résister aux assauts de l'océan comme il l'a fait depuis des siècles. 

Merci de votre passage par ici. Prenez soin de vous.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Un lieu que je revois avec grand plaisir...<br /> Merci de ton partage et de ta visite sur mon univers.<br /> Bises
Répondre
C
Un village paisible, iodé, fleuri où même la bicyclette a la couleur des fleurs (bougainvillée) qui la dominent. Je suis allée situer où se trouve ce village ; hélas un peu loin de chez moi. Bonne soirée.
Répondre
V
quel bonheur ce village, merci!!! gros bisous.cathy
Répondre
T
On y vient et on y revient toujours avec autant de plaisir. Je ne me lasse pas. Belle journée
M
Quel joli village ! Je tombe sous le charme des carrelets qui attendent la marée, des volets bleus ou presque bleus (que je vois aussi en Provence) et surtout de ce vieux puits avec son seau qui attend le courageux qui viendra puiser de l'eau. Magnifique découverte ! Bises et une bonne journée (je vais remonter tes articles car je n'ai pas reçu de notification pour ton précédent article, bizarre...)
Répondre