Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des balades, des voyages, ici ou là , au jour le jour avec pour seule envie de s'émerveiller encore et encore

Le château de Chambord se refait une beauté (41)

Une sortie d'autoroute au mauvais endroit et nous voilà, par pur hasard, à proximité de Chambord. Au lieu de grommeler, ns avons choisi de profiter de l'occasion pour admirer, une fois de plus, ce magnifique château. 

Le soleil boudait depuis le matin derrière des nuages sombres mais à notre arrivée sur le Domaine de Chambord, c'est la pluie qui s'est installée. Il en fallait plus pour nous empêcher de profiter de ce "quelque-chose" qui fait que ce château est un des plus étonnants de notre pays et finalement, celui que je préfère. Je vous invite donc à prendre un parapluie et un bon vêtement chaud pour m'accompagner. 

Le parc, les jardins, le château sont à nous. Enfin presque! Nous ne croiserons qu'une dizaine de visiteurs qui, comme nous, ont profité de ce moment rare où Chambord n'est pas assailli par une horde de touristes. 

Au bout d'une allée, Chambord nous est apparu tout encapuchonné d'échafaudages. Il se refait une santé et une beauté pour retrouver sa splendeur de logis royal.  

Ces 80 tonnes d'échafaudages qui tissent des toiles d'araignées sur les toits ont été installés pour mener des travaux de sécurisation des toitures et en particulier de six lanterneaux qui montraient des signes d'usure.  Ces travaux entrent dans le cadre du Plan France Relance (document en fin d'article). 

Les travaux arrivent à leur fin qui est programmée pour le printemps 2023.

Le château est ouvert au public mais ni la période, un lundi, ni la météo font que les visiteurs ne se pressent pas à l'entrée du château. Quelques uns, comme moi, s'attardent dans la boutique. . C'est souvent là que je trouve des ouvrages pour mes petits enfants, insatiables lecteurs. Mon choix s'est porté sur "Léonard de Vinci vu par une ado". Il me parait aussi didactique qu'attrayant. Je saurai bientôt si mon "ado" est du même avis que moi. Suspens!

Les lanternons de 12 mètres de hauteur, me paraissent immenses ainsi emmaillotés. 

Une illustration de la précédente restauration  montre que les échafaudages, en bois, ne présentaient pas le même souci de sécurisation que maintenant. Un ouvrier hardi semble même se jouer de la peur du vide.

Cette restauration sera aussi l'occasion de restituer le patrimoine original des toitures. Les ornements de plomb qui avaient disparu vont être recrées à l'identique. Ce sont donc des salamandres, des volutes, des fleurs de lys  affectionnées par François 1er qui en décorait ses logis avec abondance qui vont retrouver leur place sur les lanternons. 

Ces objets de décoration, pour la plupart en plomb, étaient patinés dans différents tons de gris et de bleus. Des artisans spécialisés travaillent actuellement à retrouver ces patines anciennes.

Le projet prévoit également la dorure des lanterneaux mais c'est un aspect très contesté. Ils ont  en effet été dorés à l'or fin en 1539 à l'occasion de la visite de Charles Quint. Il s'agissait alors d'impressionner ce  puissant roi, ennemi juré de François 1er.  

Projet tel que paru dans La Nouvelle République le 14/12/2018

L'ambition de Jean d'Haussonville, directeur du Domaine de Chambord et  porteur du projet, est de redonner son aspect "merveilleux" au sens médiéval du terme. Si le budget total est conséquent (3.5 millions d'€) mais il sera totalement assuré par un mécénat privé. Face à la contestation, une solution "sobre" a été choisie. Seulement les girouettes seront dorées.

Léonard de Vinci serait probablement heureux de voir sa "cité idéale" retrouver son lustre et son ambiance de contes de fées. C'est probablement d'après ses plans que le château a été construit. (document en fin d'article)

Le chantier des lanternons touche a sa fin. "Ce sera discret, élégant, magnifique, il ne saurait en être autrement ", a déclaré le directeur. 

 

Les précédents travaux concernaient la reconstitution des jardins tels qu'il se présentaient sous François 1er. Ils sont terminés,  avec rigueur et un brin d'audace comme ces bancs qui se perdent en volutes aériens.

Le Domaine de Chambord est avant tout le domaine des grands animaux comme le rappelle ce grand cerf de bois.

 

Bizarrerie de cet automne, décidément très spécial, les prunus sont en fleurs.

La pluie a enfin cessé et c'est juste avant de tourner le dos au château pour reprendre notre route qu'un rayon de soleil  est venu illuminer les couleurs d'automne de la forêt.

Cet arrêt imprévu était finalement un très bon moment.

Merci de votre visite. Prenez soin de vous et faites de belles balades (réelles ou virtuelles)

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Il est magnifique ce château que j'ai visité il y a des années...Les échafaudages ne me dérangent pas du tout c'est même heureux qu'il soit rénové ! Merci pour cette balade malgré la grisaille, tes photos ont beaucoup de charme. Bises et bonne semaine
Répondre
V
qu'il est beau, même "emballé" dans ses échafaudages! j'aimerai le visiter un jour, je n'ai jamais fait les châteaux de la Loire... merci pour la balade!!! gros bisous, passe un beau weekend. cathy
Répondre