Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des balades, des voyages, ici ou là , au jour le jour avec pour seule envie de s'émerveiller encore et encore

Du Cap Blanc Nez au cap Gris Nez, le site des Deux Caps est classé Grand Site de France (62)

Après avoir passé quelques semaines en Val d'Aoste, C'est maintenant plus au Nord que je vous emmène, dans les Hauts de France. Au printemps dernier nous étions amenés à faire un déplacement dans le Pas de Calais. Nous en avons profité pour découvrir (trop brièvement) une région que nous ne connaissions pas du tout, les Flandres et l'Artois. Et cette découverte fût pour moi pleine de belles surprises que j'aimerais vous faire partager. C'était en mai et le soleil était de la partie, c'était de bonne augure.

C'est par la côte d'Opale que commence notre balade ensoleillée mais quand même un peu trop venteuse. Nous allons parcourir les côtes de la Manche entre le Cap Blanc Nez et Le Tréport.

Nous arrivions d'Arras par l’autoroute A15. Plus nous approchions de Calais, plus la circulation devenait dense. De longues files de camions de toutes nationalités se suivaient à la queue leu leu, probablement en direction de l’Angleterre. Dès que l’entrée d’ Euro -Tunnel fût dépassée, nous avons retrouvé le calme des petites routes de campagnes.

Sangatte

Prenant le parti de laisser Calais pour une prochaine fois, nous prenons la direction du Sud et arrivons rapidement à Sangatte. C'est une jolie petite station balnéaire, aux portes de Calais. Mais si ce nom nous est familier, c'est pour bien d'autres raisons.

Sangatte et la Côte d'Opale

En 1999, Lionel Jospin, alors premier ministre, a fait ouvrir le long de la plage, un centre d’hébergement pour accueillir 200 migrants. La folie migratoire des années 2000 a rapidement porté à 1600 le nombre des migrants qui tentaient d’y trouvaient refuge dans des conditions d’hygiène qui sont vite devenues déplorables. La fermeture fut décidée et le centre démantelé en 2002. Le problème reste entier dans la région de Calais mais Sangatte a retrouvé sa tranquillité.

Blériot-Plage

Voilà un bien curieux nom pour ce quartier de Sangatte en bord de mer.

Sur la mer les ferries s'affairent entre Calais et l'Angleterre et au delà, ce sont les falaises de Douvres qui dessinent un sillon blanc à l'horizon.  Pas de Calais est, à cet endroit, le plus étroit. Les côtes anglaises ne sont qu'à 35km.

Les ferries font un ballet incessant.

Photo internet

On comprend bien que c'est l'endroit idéal pour tenter de mythiques traversées de la Manche et du Pas de Calais. La plus illustre fut celle que Blériot tenta (et réussit) en 1909 en traversant la Manche en avion. D'où le nom donné à cet endroit.

Photo ville-sangatte.fr

C’est également d'ici que, récemment, Franky Zapata, l'inventeur aventurier, a décollé avec son flyboard. et réussi la traversée à son deuxième essai.

C'est aussi le point de départ ou d'arrivée de nombreux départs de challenges de traversée à la nage qui sont désormais interdits à partir de France et très réglementés à partir des côtes anglaises.  Mais c'est aussi un lieu d'espoir de traversées clandestines parfois tragiques pour ceux qui s'y aventurent.

Une mosaïque de cabanes anime la plage.  Ces cabanes héritées parfois depuis quatre générations doivent être détruites sur ordre du maire qui souhaite les remplacer par des cabanes toutes identiques, démontables et en location. Les occupants/propriétaires qui paient un impôt sur ces constructions ne le voient pas de cet œil et résistent. Elles sont actuellement en sursis...

image La voix du Nord

Cet endroit nous séduit par sa simplicité. La lumière y est particulière.  Avec son dégradé de bleu du ciel, le bleu-vert de la mer qui vient se fondre avec la couleur du sable blond, le vert tendre des landes et tout au fond le blanc des collines crayeuses de la côte anglaise, la côte d'opale nous a séduits en un rien de temps.

Un long cordon de sable blanc  s'étire vers le Cap Blanc-Nez.

Les aménagements des accès à la falaise sont particulièrement bien pensés. Les parkings sont dissimulés dans les buissons et les chemins d'accès au sommet de la falaise sont émaillés de nombreux panneaux didactiques qui nous renseignent sur l'environnement, la faune, la flore, l'histoire.

Le Cap Blanc nez

Plusieurs sentiers s'offrent à des balades plus ou moins longues pour profiter pleinement du lieu.  

Aujourd’hui, nous sommes gâtés, le temps est clair et nous distinguons parfaitement les côtes anglaises et les falaises de Douvres et de Folkestone (même si sur la photo ce n'est pas évident...)

Au loin des falaises de Douvres

Plusieurs promontoires aménagés le long des sentiers nous offrent des vues magnifiques à 360°.

 

Au fond le Cap Gris-Nez

Alentours, la lande est constamment balayée par le vent et les embruns. Un peu à l'arrière, les collines sont verdoyantes. Les blés ondulent dans un mouvement de vagues incessantes qui animent ce paysage vallonné qui porte encore les traces des bombes larguées pendant la seconde guerre mondiale.

Au sommet de la falaise, un obélisque a été érigé en 1922 à la demande du maréchal Foch pour honorer la bravoure de la Dover patrol pendant la première guerre mondiale 14-19.

La protection du pas de Calais qui était un passage stratégique pour l’approvisionnement des pays et des troupes alliées, était confiée à des soldats français et anglais qui ont payé un lourd tribut à cette guerre.

Monument à la Dover Patrol au Cap Blanc Nez

Un obélisque identique est érigé juste en face sur les falaises blanches de Douvres (White cliffs).

Ces falaises crayeuses, blanches qui datent du cétacé, recèlent de nombreuses ammonites que l'on peut voir encore prisonnières de la roche.  De la commune d'Escalles niché au fond d'un vallon on accède à la plage par une faille dans la falaise (un cran)

Le Cap Blanc nez vu du Cap Gris Nez

Cette immense plage qui se découvre sur plusieurs dizaines de mètres à marée basse a été classée "première plage de France" en 2016 par le magazine Paris-Match. Un sentier longe la plage jusqu'à Wissant, le Cap gris-Nez et au delà  vers Audresselles et Ambleteuse pour une belle randonnée sur le GR120..

 

 

Audreselles
Le village d'Audreselles

Audreselles est un village de pêcheurs. Les fonds marins sont propices à la pêche aux crabes et au homard.

Ils utilisent des bateaux ventrus appelés flobarts qui sont mis à l'honneur pendant les fêtes estivales.

Un phare signale cette pointe avancée dans les eaux qui sépare la Manche de la Mer du Nord (limite discutée voire contestée). Au pied a été construit le CROSS, centre de  surveillance maritime qui contrôle la sécurité de la navigation maritime du havre à la frontière belge.

La circulation maritime y est tellement intense que certains la considère comme la plus dangereuse au monde. On a donc établi un système de "rails" que les cargos doivent suivre et qu'on nomme l'"autoroute à cargos". En remontant vers la Belgique, les cargos empruntent le rail montant qui longe les côtes françaises. Dans l'autre sens, ils longent les côtes anglaises. Entre les deux, une zone de sécurité y est dite neutre. Les traversiers, ferries, bateaux de pêche ou de plaisance sont tenus de couper ces rails à angle droit pour éviter les accidents.

Le Cap est formé de falaises argilo-gréseuses de 45m de hauteur qui lui donnent son aspect grisâtre comparé à son voisin le C ap Blanc-Nez.

 A marée basse on découvre les rochers aux formes arrondies tant ils ont été battus par les vagues qui témoignent du plissement géologique d'argile grise feuilletée datant du Jurassique supérieur.

Le site des deux caps est un lieu de passage des oiseaux migrateurs. C'est un site classé Natura 2000

Parc naturel régional de Caps et Marais d'Opale

 

Le 13 mars 2021 le vent a été enregistré à 139km/h. C'est encore loin du record établi en décembre 2007 quand une rafale a déferlé à 151km/h. Moi qui ai déjà le souffle coupé quand je fais face au vent, j'imagine qu'on ne peut plus tenir debout à endroit quand le vent souffle si fort.

Nous quittons et endroit à regret., emplis de sensations diverses et contradictoires avec juste l'envie d'y revenir. Nous poursuivons notre route le long de la Côte d'opale.

Nous ne sommes plus interdits de balades, nous allons tout simplement recommencer à vivre, Prenez soin de vous.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Erika 01/06/2021 19:25

Bel endroit et j'espérais voir le phare de plus près... tant pis !
J'adore les phare et surtout quand je peux gravir les marches.
Merci pour la balade et merci de ton passage sur mon univers.
Bonne soirée

virjaja 28/05/2021 17:22

je découvre, je n'ai jamais dépassé la Bretagne.... ça a l'air bien vert cette côte, c'est agréable! merci pour cette balade. gros bisous. cathy

Taniélie 28/05/2021 21:13

C'est la première fois que nous allions si haut! Nous avons plus l'habitude d'aller vers chez toi mais nous avons beaucoup aimé les paysages, moins la fraicheur...
Belle fin de semaine. Bisous Cathy

philae 28/05/2021 03:31

magnifique reportage j'apprécie et que de bons souvenirs cordialement

Taniélie 28/05/2021 21:15

C'est l Cordialementa première fois que nous découvrions la région et j'ai vraiment apprécié ce voyage.

manou 27/05/2021 18:44

Tes photos sont très belles et donnent envie de découvrir cette côte que je ne connais qu'en photos. C'est tellement loin de chez moi !! Merci pour ce partage

Taniélie 28/05/2021 21:16

C'est moins loin de chez moi mais je n' y étais jamais allée non plu et j'ai apprécié la découverte. Bonne fin de semaine